Booba envers et contre tous : un ancrage dans la mythologie

Booba a évolué depuis ses premiers textes et ses premières apparitions publiques. Si sa « dignité » à 27 ans se révélait à travers le choix de ne pas répondre à des provocations, celle de l’homme de 42 ans choisi de rentrer dans le tas. 

 

Il y a un peu d’Arès (dieu de la guerre), de Némésis (déesse de la colère et de la vengeance) et de Fidès (déesse de la bonne foi et de l’honneur) chez Booba, ce qui lui semble le plus lui tenir à cœur, c’est l’esprit de loyauté. Ne me trahis pas ou je t’en voudrai à vie, il n’a pas peur d’être contre tous si c’est pour rester digne. S’il a horreur de l’ingratitude qu’il a d’ailleurs reprochée à Damso, son attitude n’est somme toute pas si lointaine de celle d’Achille dans l’Iliade « La chiennerie que dissimule la guerre fait en quelque sorte surface dans les propos et les conduites des héros qui ne se contentent pas de triompher au combat, mais qui s’acharnent sur le vaincu, mutilent, découpent, dispersent son corps, le privent de sépulture, le livrent aux chiens et aux oiseaux, faute de le dévorer eux-mêmes, comme si dans la guerre il s’agissait moins de vaincre, ou même de tuer, que de détruire dans l’ennemi jusqu’à la dernière trace d’aspect humain, d’anéantir son être social personnel en le rejetant à jamais hors de la culture à laquelle il appartient, dans un non-être de chaos. ». 

Lire la suite
Deux Frères de PNL remplit-il le contrat du meilleur album de l'année ?

Même si cette attente et cette promotion construites sur le silence m’auront au moins permis de me rendre compte de l’illusion que j’avais de finir mariée à N.O.S, je savais déjà qu’il en avait rien à foutre des meufs mais il a en plus confirmé ses préférences : « Jamais les mêmes femmes : moi c’était les belles blondes », merci, t’as détruit tous mes espoirs ; ils ont eu le bénéfice de me donner envie d’aller faire un bisou sur le crâne (presque déjà lisse) de mon frère en lui disant que j’l’aimais, et ça c’est quand même sacrément puissant alors : MERCI PNL.

Lire la suite